Image
Amsel sitzt auf Ast

Becs plus longs à cause de la vie urbaine?

Certaines espèces peuvent s'adapter très rapidement à des conditions environnementales changeantes, comme l'urbanisation. Dans une étude récemment publiée, deux chercheuses ont examiné si la longueur du bec de quatre espèces d'oiseaux différentes dans les villes suisses avait changé au cours du siècle dernier. Il s'est avéré que certaines populations d'oiseaux ont effectivement subi des changements durant cette courte période.
Image
Zwei Personen schauen mit dem Fernglas aus dem Fenster

Faites-nous part de vos observations

Elles nous intéressent et font avancer la science!

Dernières observations

Nos voisins sauvages Val-de-Ruz

Le projet Nos voisins sauvages Val-de-Ruz a débuté en 2019 et a depuis lors permis d'étudier la présence d'animaux sauvages grâce aux rapports d'observation de la population.
Image
Sicht über Val-de-Ruz
Image
Gartenschläfer sitzt auf einem Stück Totholz

RTS La 1ère, émission Chouette: Le Lérot

Loir, lérot, lérotin, muscardin, on les connaît peu, pourtant ils font partie de la même famille : les gliridés, et un des leurs, le lérot, a été désigné animal de lʹannée 2022 par Pro Natura.

Sabrina Joye, biologiste, spécialisée dans les chauves-souris et dans les petits mammifères terrestres, membre du comité Pro Natura du canton du Jura, est lʹinvitée de Céline OʹClin.
Image
Blumenwiese vor einem Schulhaus im Mai und Juli, nach dem radikalen Schnitt gibt es keine Blüten mehr.

D'un seul coup, l'habitat vital disparaît

A des dates fixes, les prairies extensives des surfaces agricoles de promotion de la biodiversité peuvent être fauchées. Dans les zones urbaines aussi, entre fin juin et début juillet, des grandes prairies mais aussi de petites surfaces vertes présentes aux pieds d'arbres ou sur les îlots de circulation sont souvent fauchées simultanément dans toute une zone. En l'espace de quelques heures, des sources de nourriture et l'habitat de nombreux petits organismes disparaissent ainsi. Une coupe échelonnée pourrait y remédier.
Image
Grosser, naturnahe gepflegter Bauerngarten mit vielen blühenden Blumen

Les jardins, refuges pour les plantes menacées

Des espèces indigènes menacées pourraient être plus souvent plantées dans des jardins et des parcs. Des recommandations sont désormais disponibles pour ce que l’on appelle « Conservation Gardening ». Mis en œuvre à grande échelle, ce jardinage de conservation de la nature pourrait être un complément aux efforts existants pour la préservation de la biodiversité et associer plus de personnes à la protection de la nature.